Faire soi-même la maquette d’un document, est-ce une bonne idée ?

Vous avez créé une société ou conçu un produit, et vous avez une idée bien précise de votre promotion publicitaire. Mais la réalisation sera longue et difficile, surtout si vous n’avez que peu ou pas de notions marketing. Malgré tout, vous avez toujours la possibilité de fabriquer votre plaquette commerciale vous-même. Mais si ce recours peut supprimer plusieurs contraintes, il peut également mettre en lumière toutes les limites relatives à votre projet.

Les avantages d’autoproduire sa maquette

Lorsque vous cogitez et qu’une idée naît dans votre tête, qui d’autre que vous peut mieux l’exprimer et la coucher sur le papier ? Il s’agit là du premier point fort de créer sa maquette commerciale soi-même. Vous pouvez explorer de manière brute toutes les facettes de votre conception, pour arriver jusqu’aux choix de support et objectifs qui vous sembleront les mieux adaptés à la stratégie que vous venez d’élaborer. Vous trouverez toujours le moyen de mettre cette idée directrice en valeur dans toutes les étapes. Plan intellectuel mis à part, des avantages se mettent au clair également dans le domaine financier. En effet, la conception d’une maquette effectuée par une agence spécialisée coûte son prix, avec le risque quand même de ne pas voir la totalité de vos idées exprimées comme vous le souhaitiez, et sous la présentation que vous vouliez. Par ailleurs, le temps passé à attendre les résultats vous semblera interminable.

Les points faibles de la méthode

En contrepartie cependant, sauf si vous avez effectué une étude approfondie en matière de marketing et de plans publicitaires, le fait de concevoir vous-même votre plaquette commerciale se heurtera rapidement à des limites. Tout d’abord, il se peut que le produit final soit aussi brut que l’idée, ce qui constituera un premier mauvais point au niveau du visuel. En outre, les spécialistes en la matière s’informent par expérience des tendances actuelles pour avoir des présentations toujours au goût du jour, et donc aptes à attirer la clientèle cible. Enfin, sauf également si votre société œuvre dans la réalisation des supports publicitaires, de simples problèmes d’incompatibilités techniques pourraient survenir.

La meilleure solution

Si vous disposez d’un minimum de fibre artistique, et vous connaissez suffisamment les rouages du marketing de la communication, concevoir vous-même la maquette publicitaire en fonction de vos choix de support et objectifs constitue alors une bonne idée. Dans le cas contraire, le meilleur conseil sera de prendre contact avec une agence spécialisée.

Quel est le rôle d’un imprimeur ?
Maquettiste, graphiste, quelles différences ?