Maquettiste, graphiste, quelles différences ?

Si l’on se réfère à l’étymologie des mots, le maquettiste s’occupe logiquement de l’exécution des maquettes. Dans le vaste métier de la presse pourtant, les activités se ressemblent sans être similaires, mais s’assemblent pour former un ensemble. Aussi compliqué, mais pourtant aussi simple comme l’exprime cette phrase, autant les profanes que les intéressés du secteur s’emmêlent parfois sur les différences et les similitudes entre les rôles d’un maquettiste et d’un graphiste. Le premier cumule parfois ses fonctions avec ceux du second, ou vice-versa. Et pourtant, chacun joue un rôle bien déterminé. Comme le graphiste, censé jouer uniquement sur le traitement d’images, mais qui peut tout de même intervenir dans d’autres domaines de la production.

Le maquettiste

À l’origine, le maquettiste intervient surtout dans le secteur de la presse écrite. Son rôle consiste à élaborer le plan de présentation de chaque page d’un journal. Il doit déterminer l’emplacement et le gabarit de chaque article, chaque photo, chaque illustration et chaque moindre détail censé alimenter chaque rubrique. En bref, il a la responsabilité de l’exécution des maquettes, de manière à ce que celles-ci répondent strictement aux besoins préétablis, comme une ligne éditoriale, un souhait particulier de client, ou une mise en avant particulière en rapport à un évènement précis. Une page devant contenir plusieurs articles et images, le devoir lui incombe de faire en sorte que la page soit bien équilibrée, et donc attirante au premier regard.

Le graphiste

Pour sa part, le graphiste intervient pour un plan particulier de cette page élaborée par le maquettiste. Son principal travail concerne le traitement d’images, autrement dit, il intervient pour mettre en forme chaque dessin, illustration ou photo à inclure dans la fameuse maquette. Selon les besoins, il se chargera de redimensionner, de découper, de rejouer sur les traitements d’une image afin d’en faire une information complète vis-à-vis de l’article qu’elle va illustrer. En cas de nécessité, il peut même se référer au maquettiste pour la meilleure mise en valeur, selon l’envergure des informations à transmettre. Enfin, il doit assurer que chaque image traitée réponde aux normes imposées, à savoir attirer au premier regard.

Évolutions

Aujourd’hui, l’exécution des maquettes a suivi le cours de la technologie moderne. Bien que le rôle reste exactement le même, le maquettiste doit aujourd’hui répondre présent dans tous les domaines de la communication, surtout visuelle. Il en est de même pour le graphiste et sa compétence en traitement d’images.

Faire soi-même la maquette d’un document, est-ce une bonne idée ?
Quel est le rôle d’un imprimeur ?