Les avantages d’une imprimante 3D SLA ?

imprimante 3D SLA

La conversion d’un modèle numérique en un modèle physique est le but ultime de toute imprimante 3D. Les technologies pour y arriver dépendent des caractéristiques de l’imprimante. On utilise de plus en plus l’imprimante stéreolithographie connue sous le sigle SLA ou Stereolithography Apparatus. Il est essentiel de cerner ce que c’est une imprimante sla pour ensuite faire un zoom sur ses nombreux avantages.

Une imprimante 3D SLA : c’est quoi exactement ?

Une imprimante 3D ne fonctionne pas comme les imprimantes habituelles sur lesquelles on utilise des feuilles de papier pour faire sortir des images et des textes. En effet, elle peut produire à partir de divers matériaux des objets en 3D. On obtient le résultat à partir des processus basés sur les principes même de l’imprimante utilisée. L’un de ces principes utilisés est la stéréolithographie. Cette technologie a vu le jour vers les années 70. Elle procède à la solidification locale d’un liquide grâce aux rayons UV. Des pièces solidifiées se forment petit à petit à partir du liquide mélangé à la lumière.

On peut dire que c’est un processus chimique photo polymérisant. On trouve dans le liquide diverses molécules simples, complexes et sensibles à la lumière. Grâce au rayon UV, le phénomène de la polymérisation se forme alors. La partie liquide est c’est ce qu’on appelle résine et une fois solidifiée, elle devient de la plastique. L’imprimante SLA utilise donc la réaction chimique pour obtenir des objets solides.

Une imprimante 3D SLA : facile à utiliser avec une qualité d’impression bien précise

L’imprimante sla forme plusieurs couches à partir de la résine. Le résultat d’impression obtenu est incroyablement précis : les détails sont meilleurs à chaque impression. Grâce à l’impression 3D SLA, l’exactitude du rendu est donc incroyable, tellement il se rapproche de la valeur vraie. La mesure est bien répétable aussi avec l’imprimante 3D SLA. Les objets fabriqués à partir de l’imprimante stéreolithographie présentent de la finesse et de la complexité aux détails. Outre cela, pour les imprimantes 3D SLA, la fiabilité des pièces imprimées est assurée grâce à la lumière. Si la technologie avait utilisé de la chaleur, les pièces pourraient souffrir de diverses déformations thermiques comme la dilatation ou la contraction.

Dans la précision, vous avez besoin d’une tolérance, alors avec l’imprimante 3D SLA, la stéréolithographie vous offre une marge de manœuvre pour n’importe quelle application. Les processus de l’impression 3D SLA se font en trois étapes : une fois conçue, la pièce est prête à être imprimée et puis traitée. Un logiciel est toujours nécessaire pour la conception, quelle que soit la technologie 3D utilisée. La plupart du temps, ils sont fournis avec le matériel. Une fois le processus d’impression entamée, le fonctionnement de l’imprimante sla ne nécessite aucune surveillance jusqu’à la fin de l’impression. Notez qu’il y a même des modèles qui se chargent automatiquement en cas de rupture de consommables. La vitesse d’impression d’une imprimante 3D SLA s’avère être rapide surtout avec les matériaux de résine adéquate. La résolution est haute le volume d’impression est agréablement haut aussi.

Une imprimante 3D SLA : multitude de matériaux et d’applications

Pour des résultats aussi exceptionnels les uns que les autres, les matériaux utilisés en impression 3D SLA sont diversifiés. En effet, les applications et les produits issus de ces matériaux offrent une multitude de résultats. Certains matériaux sont propres à la technologie SLA. La stéréotilhographie est l’unique technologie qui permet d’obtenir des produits transparents. Il est ainsi possible de voir les pièces assemblées une à une à travers les moules et les éclairages. On utilise des résines claires pour ce genre d’impression. Avec un appareil 3D SLA comme l’imprimante wiiboox, on peut utiliser des variantes de résines pour une multitude de possibilités de produits.

De plus, il y a aussi les résines élastiques très souples, mais dure à la fois, pour des prototypes en silicone. C’est le matériau adéquat pour des pièces nécessitant de pliage, d’étirement et de compressions. Il résiste bien aux différentes contraintes. Outre cela, les résines résistant les hautes températures sont idéales pour l’utilisation en chaleur intense. Avec cette technologie, le monde de la dentisterie peut jouir des matériaux d’empreinte compatible pour la chirurgie dentaire, car des résines spécifiques sont conçues spécialement à cet effet. Actuellement, la résine céramique fait des ravages auprès des artistes et designers pour leurs fabrications d’objets complexes, pas toujours réalisables à main nue.

Quel filament pour imprimante 3D choisir ?
Création et impression d’étiquettes pour professionnels : contactez en ligne un prestataire spécialisé